byd


(Français ci-dessous)

The story of the BackYard Devils started about 5 years ago, when lead singer and lyricist Erik Arsenault decided to return to the East Coast after spending a few years out West. The roadtrip back proved to be much fruitful when the singer and his brother Rémi (vocals, bass) decided to start a dirty country and bluegrass band that would cater to the young and old. They recruited Chris Belliveau, a talented and highly demanded guitar player with a love for roots music and Dillon Robicheau, a seasoned bluegrass mandolin and banjo player out of Nova Scotia to help create the vision. With a swinging guitar rhythm, doghouse bass slaps, smashing guitar solos and lightning quick banjo and mandolin lines, The BackYard Devils managed to hammer down their own sound in an old fashion style, just like the brothers had planned. The self-titled album was released in May of 2011 was extremely well received and the Devils quickly became an instant party concert favorite. They were awarded three 2011 Music NB Awards (Emerging Artist, Country Album of the Year & Group Recording of the Year). They spent the following years raising hell with their foot stomping music all over Canada, the UK, Ireland, Switzerland, France and the US. They have released their second album, Honky Tonk Heartbreaker at the end of 2014. 

 


 

L’histoire des Backyard Devils a commencé lorsque le chanteur et parolier principal Erik Arsenault a décidé de retourner dans les Maritimes après avoir travaillé dans l’ouest quelques années. L’idée de former un groupe de bluegrass et de dirty country a été déterminée lors de la route de retour qu’Erik a fait en compagnie de son frère Rémi. Le duo voulait que le groupe puisse à la fois divertir les jeunes et les moins jeunes. Ils ont recruté deux musiciens très en demande dans la région : le guitariste Chris Belliveau et le joueur de mandoline et de banjo, Dillon Robicheau.

Avec une guitare rythmique qui a du swing, de joyeux slaps de basse, des solos de guitare fracassants et un jeu de banjo et de mandoline rapide comme l’éclair, les Backyard Devils ont su façonner leur propre son tout en rendant hommage aux légendes du genre. Leur premier album homonyme, lancé en mai 2011, a été très bien reçu à la fois par le public et la critique. Les BackYard Devils sont devenus des favoris du circuit de spectacles festifs dans les Maritimes. Ils ont gagné trois prix Music•Musique NB. Ils ont aussi effectué des tournées partout au Canada, dans l’est des États-Unis, au Royaume-Uni, en Irlande, en France et en Suisse. Ils ont lancé leur second album Honky Tonk Heartbreaker en décembre 2014.